Rassemblement canyon hivernal 2017

_STC9618a

Le canyon l’hiver c’est bien beau mais je m’équipe comment ?

On trouve deux catégories de pratiquants : Les « humides » et les « étanches » en fonction du type de combi qu’ils utilisent. Les premiers en combi néoprène « classique » agrémentée de quelques couches supplémentaires et les seconds dans une combi spécifique complètement étanche.

Chaque solution présente ses avantages et ses inconvénients :

La pratique en combi dite « humide » :

On reprends la combi neoprène classique 5mm en deux pièces qui sert de base et à laquelle on adjoint quelques couches supplémentaires  :

Un shorty en 3mm

Une souris (T-shirt néoprène de 1 ou 2mm d’épaisseur)

Un sous-vêtement technique synthétique

Une cagoule si la combi neoprène n’en est pas pourvue

Pour les mains deux paires de gants néoprène en 3 et 5mm d’épaisseur (une paire en secours)

Au niveau des pieds des chaussons de 5 ou 7mm classiques ou mieux des chaussons en néoprène refendu de 4 ou 5mm

Par dessus tout ça une combi spéléo, un simple kway ou bien mieux une bonne vieille veste de kayak qui permet de limiter les entrées d’eau dans la combi.

Les avantages : Pas besoin d’investir dans un nouvel équipement

Les inconvénients : Moins confortable qu’une combi sèche

_STC9621a

La pratique en combi « sèche » :

Ces combis ont été conçues à l’origine pour des activités comme le kayak ou pour la navigation en mer. On en trouve plusieurs type que je ne vais pas détailler là car il y aurait encore un chapitre complet à développer. En gros c’est une combi de ski intégrale avec des manchons latex qui garantissent l’étanchéité au cou aux poignets et aux chevilles quand les chaussons ne sont pas intégrés. On s’habille d’abord dessous en utilisant comme en montagne la technique du multicouche que l’on adapte aux conditions météo. Le babygros type spéléo est une base bien confortable et on rajoute ensuite d’autres épaisseurs. On retrouve ensuite comme pour la pratique « humide » deux paires de gants (3 et 5), des chaussons (de préférence en refendu) et une cagoule néoprène.

Les avantages : Le confort thermique, l’aisance (pas d’engoncement comme en combi neoprène)

Les inconvénients: La durée de vie plus limitée qu’une neoprène, et surtout le prix !

_STC9658a

Gestion des groupes et matériel demandé : pour des raisons de sécurité et pour permettre une progression rapide les équipes seront limitées à 4 personnes

Matériel demandé par équipe :

Les cordes

2 broches à glace,

De quoi réaliser un ancrage de type abalakov

une paire de crampons

deux piolets

Un bidon de sécu avec point chaud hivernal, pharmacie et réchaud

Un thermo

Un téléphone

_STC9590a

Initiation cascade de glace :

Un atelier initiation à la cascade de glace sera mis en place le samedi et le dimanche.

Pour ceux qui seraient intéressé merci de prévoir :

Des vêtements chaud, deux paires de gants, un thermos, une paire de chaussures de montagne rigides ou des chaussures de ski de rands, un baudrier, un casque, une paire de crampons (12 points de type montagne avec attache semi automatique)

Sur place nous pourrons vous prêter des piolets et si nécessaire crampons et baudrier.

Pour plus de renseignements n’hésitez pas à nous contacter :

Arnaud Astier : 06 86 97 23 23
Jérôme Basset : 06 89 93 50 19

_STC9609