Noeud de huit dangereux (HASLER Bruno)

noeud-huitLorsque le noeud de huit devient dangereux

L’été dernier, un accident mortel s’est produit après qu’un noeud de huit dans lequel avaient été repassés des brins de corde s’est ouvert. A la suite de cela, des tests ont été effectués, avec des résultats désastreux.

Sur des cordes neuves et dans le cas d’une réserve de corde, le noeud de huit, plus lâche, peut se défaire. C’est pour cette raison que la technique du repassage dans le noeud de huit du brin de corde qui dépasse a été développée. Le problème est que cette technique est désormais aussi utilisée pour l’encordement normal. L’été dernier, un guide avait relié deux cordes en vue d’un rappel avec un noeud de huit dans lequel il avait repassé les brins de corde qui dépassaient. Lors de la descente en rappel, le noeud s’est ouvert (cf. ill. 2 à 4), et la personne qui descendait a trouvé la mort.

Lorsque deux cordes sont assemblées à l’aide d’un noeud de huit avec repassage des deux brins qui dépassent, il suffit d’une charge très faible (< 20 kg) pour que le noeud se défasse ! A la suite de cet accident, d’autres accidents de ce genre évités de justesse ont été portés à la connaissance du CAS. Les limites du noeud de huit avec repassage des brins. Dans les cas énumérés ci-dessous, le noeud s’est avéré inadéquat :

– Lorsque deux cordes sont assemblées à l’aide d’un noeud de huit avec repassage des brins en vue d’un rappel, la chute est assurée !

– Ainsi que l’ont démontré des tests de résistance effectués par la maison Mammut, la résistance du noeud de huit fermant une boucle de corde (cf. ill. 5) est de 160 daN à peine (env. 160 kg). Lorsque l’assurage au deminoeud d’amarre (demi-cabestan) ou l’auto-assurage (p. ex. sangle de vachage) est accroché à la boucle de corde, la résistance du noeud fermant cette dernière n’est de loin pas suffi – sante.

– Si le brin est repassé de manière erronée dans le noeud de huit, ce dernier va s’ouvrir.

Pour toutes ces raisons, le CAS déconseille vivement de repasser des brins de corde dans un noeud de huit. Il reste essentiel de bien serrer ce dernier et d’éventuellement le contre-assurer avec un double noeud de pêcheur dans  le cas d’une réserve de corde.

Texte : Bruno Hasler, responsable Formation au CAS (trad.)

huitcrainioshuitcrainios2