Leptospirose (LORNET Jean-Michel FFCAM)

vignette lepstopiroseLa leptospirose

La leptospirose est une maladie infectieuse mondiale, à prédominance tropicale, qui touche en France environ 300 personnes par an. Les bactéries responsables sont disséminées par les urines des animaux malades ou porteurs sains et peuvent survivre plusieurs mois, pourvu que le milieu leur soit favorable par son humidité, sa température douce et sa situation à l’abri du soleil : dans les flaques, les rivières, les canaux, les fossés, les tunnels.
Les animaux atteints ou porteurs de la maladie sont surtout les rongeurs (rat, ragondin…), mais les animaux de compagnie (chien…) et les animaux d’élevage (vache, cheval…)sont des sources potentielles de contamination pour l’homme.
L’homme contracte la maladie au contact des eaux contaminées, la pénétration des bactéries se faisant par projection d’eau dans les yeux, le nez ou la bouche. La peau saine fait écran aux bactéries mais la peau lésée (égratignures, piqûre d’hameçon…) ou macérée (au fond des bottes) est perméable aux bactéries. La baignade, la pêche, les loisirs nautiques (canoë-kayak, rafting, canyoning…) sont autant de circonstances où le risque de contamination existe. Des symptômes rappelant ceux de la grippe, fièvre, courbatures, en été ou au début de l’ automne, après que l’on ait récemment travaillé ou joué dans l’eau douce, doivent faire penser à la leptospirose et doivent faire consulter son médecin traitant.Pour se protéger de la leptospirose :
_ Si l’exposition est forte (tout ou partie du corps longuement immergée (pêche…), les équipements de protection individuelle sont indiqués : bottes, cuissardes, gants, …).
_ Après tout contact avec des eaux suspectes, toujours se laver le plus tôt possible avec l’eau du réseau. Eviter à tout prix la macération de la peau dans les bottes.
_ Ne pas immerger une plaie cutanée
_ Ne pas se baigner aux mêmes endroits que les ragondins
_ La vaccination protège des formes les plus graves mais l’immunité est de courte durée et les rappels de vaccination se pratiquent tous les deux ans.

Jean-Michel LORNET

imagearticle leptopirose

lire un article sur la prévention de la leptospirose chez le pratiquants du canoë-cayak

lire le communiqué de la FFS sur le dépistage de la lepstopirose

lire un article de presse au sujette la leptospirose

lire un article d’information et de prévention de la leptospirose