Assurances : pensez à vous couvrir (FFCAM)

assuranceLa licence FFCAM comprend automatiquement une garantie Responsabilité civile / Défense Recours. De plus, le contrat souscrit par notre fédération propose des garanties indispensables pour la pratique des activités de montagne : l’Individuelle accident et l’Assistance secours. Sindy Lobato, responsable administrative et juridique de la FFCAM, nous explique l’intérêt de ces garanties, déjà prisées par un nombre croissant de licenciés, et que nous vous conseillons fortement de souscrire.

Quelles sont les garanties automatiquement inclues dans la licence FFCAM ?

Dans le cadre du contrat souscrit avec AXA FRANCEIARD, notre assureur, nos licenciés bénéficient automatiquement de la Responsabilité Civile (engagée si l’adhérent cause un préjudice à autrui), et de la Défense/ Recours (défense de l’adhérent devant une juridiction, et recours au nom du licencié contre le tiers responsable de son préjudice).

En quoi consiste l’Assurance de personne et l’Assistance secours ?

Elles couvrent trois domaines, uniquement pour la zone Europe :

– prise en charge des dommages corporels subis au cours de la pratique sportive (frais de soins et indemnité en cas de dommages corporels, décès, incapacité permanente) ;

– les frais de recherche et de secours en montagne ;

– la prise en charge de l’assistance médicale ainsi que du rapatriement au domicile ou vers un établissement hospitalier.

Quel est le coût de cette garantie ?

Il reste modique, au regard des garanties proposées. Le plein tarif se monte à 22 €. Les enfants de licenciés de 18 à 24 ans, adhérents d’un même club, bénéficient d’un tarif de 18 €. Enfin, les enfants et petits-enfants de licenciés de moins de 18 ans, membres d’un même club, bénéficient d’un tarif de 16 €. Il faut noter qu’il existe une extension de garantie : « l’Individuelle accident renforcée ». Elle ouvre droit au versement de capitaux plus conséquents : une indemnité plus importante en cas de décès ou d’invalidité permanente ; un plafond plus élevé en cas de vol, perte ou détérioration accidentel du matériel sportif ; des indemnités pour certains frais (cours, forfaits, aide-ménagère, etc.).

Pourquoi souscrire cette Assurance de personne : les pratiquants ne sont-ils pas déjà couverts par d’autres assurances ?

C’est effectivement ce que beaucoup de gens croient, mais les contrats souscrits dans d’autres cadres, ou associés à une carte bancaire, ne couvrent pas le domaine  très spécifique des activités de montagne. Très souvent, ces assurances annexes ne couvrent pas des sports dits « à risques » (en matière de Responsabilité Civile, par exemple, la majorité des contrats personnels « Multirisques- Habitation » exclut la pratique des activités de montagne, y compris la participation aux courses ou compétitions sportives). Elles offrent par ailleurs des plafonds de garantie bien inférieurs à ceux de notre assurance. Enfin, elles ne prennent pas forcément en charge les frais de recherche et de secours.

Ces frais de secours ne sont pas forcément gratuits ?

La gratuité systématique est une idée reçue. La prise en charge par les financements publics est une exception qui n’existe qu’en France, et seulement en dehors des domaines skiables. Dans les pays frontaliers comme la Suisse, l’Italie ou encore l’Espagne, les secours en montagne sont à la charge du pratiquant (le coût de la minute d’hélicoptère, qui oscille entre 40 et 50 € en France, peut être encore plus élevé en Suisse !).

Comment souscrire ces garanties, simples ou renforcées ?

Cela peut se faire en début d’exercice fédéral, en même temps que la licence, ou en cours d’année, soit auprès de son club, soit en ligne.